2 rue d'Orléans 35000 Rennes, France
+33664207613
hanna@lemontalk.fr

Le télétravail, simple méthode ou jackpot assuré ?

The juicy blog

Le télétravail, simple méthode ou jackpot assuré ?

Le télétravail a le vent en poupe ! 

Cette méthode de travail est maintenant de plus en plus répandue sur le territoire français et en Europe. 

Elle permet entre autres aux salariés d’une entreprise de travailler depuis chez eux.

Ou bien même de participer à une formation qui a lieu à l’autre bout du monde sans avoir à bouger de leur bureau.

Résultat de recherche d'images pour "télétravail"

Ce mode de travail peut être désormais facilement mis en oeuvre grâce à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (ordinateur, téléphone, etc.).

Vous allez sûrement me demander :

Mais pourquoi nous parles-tu de ce mode de travail en particulier ?

Et bien tout simplement parce que je pense que ce mode de travail est un moyen très efficace de : 

✅ réduire les coûts d’une entreprise, 

✅ augmenter en efficacité, 

✅et réduire l’impact écologique de chacun, ce qui devient absolument crucial.

Au départ, le malaise…  

Il est vrai qu’autrefois l’efficacité du télétravail était très discutée tant ses avantages et inconvénients étaient nombreux, conséquence d’un manque cruel de régulation. 

Ce manque de régulation a pu générer en effet un sentiment d’isolement et de pression chez certains employés. 

A cela s’ajoute la difficulté à bien séparer le temps alloué au travail et celui consacré à la vie personnelle. 

Image associée

Tous ces facteurs créèrent une indécision des chercheurs sur le fait que le télétravail apporte ou n’apporte pas des bénéfices sociaux, environnementaux et économiques.

Pour en arriver là, il a fallu néanmoins beaucoup de ténacité

Cependant depuis 2016…

Le décret du 11 février qui définit les modalités et conditions nécessaires à la mise en place du télétravail dans la fonction publique et la magistrature est venu compléter une longue série de règles et d’avancées législatives, mises en oeuvre dès 2005 afin de pleinement réguler le télétravail, tant dans le secteur public que privé.

Grâce à toutes ces régulations :

✅ Le pourcentage de salariés pratiquant le télétravail en France a atteint les 29 %, ce qui représente presque un tiers des salariés français.

✅ Quant à ceux qui souhaitent bénéficier de ce dispositif, ils représentent actuellement 49 % des salariés français.

✅ Enfin, 61 % des salariés aspirent à plus de télétravail.

Télétravail ? Moi je valide 

Cet engouement est justifié par le fait que le télétravail comporte bien des avantages concrets.

  • D’abord, l’entreprise économise des frais 💰

En effet, une étude faite auprès de 1 000 entreprises montre que 88 % de PME peuvent dépenser jusqu’à 50 000 euros annuellement, uniquement en déplacements professionnels. 

Pour une PME, ce chiffre est plus que considérable et les entreprises gagneraient beaucoup à ce qu’il soit largement réduit. 

Le télétravail est une solution efficace à ce problème car il permet de supprimer les déplacement occasionnés par le travail des employés concernés.

  • Ensuite, l’entreprise devient éco-responsable 🌿

L’intérêt de réduire les transports n’est pas qu’économique. 

Il est aussi écologique. 

Le télétravail permet de réduire considérablement la pollution générée par les déplacements professionnels. 

Et là, je fais allusion tant aux déplacements réalisés sur le territoire français, que ceux réalisés à l’international. 

Car ne l’oublions pas : l’avion est le transport le plus polluant du monde.

  • L’entreprise fidélise ses salariés ⭐️

Il n’y a pas que les avantages économiques et écologiques qui intéressent les entreprises de nos jours bien que ces facteurs soient importants.

En effet, les bénéfices du télétravail se manifestent aussi sur l’état d’esprit des employés qui ont le droit de bénéficier de cette modalité de travail. 

Résultat de recherche d'images pour "fidélisation des salariés"

Par exemple, d’après Eric Perrier, PDG de Viseo, une entreprise de services numériques qui compte pas moins de 1 300 collaborateurs en France, les résultats du télétravail dans son entreprise sont clairs :

“Viseo enregistre un taux de fidélité deux fois plus important chez les télétravailleurs que dans le reste des effectifs.”

  • L’entreprise connaît moins d’absentéisme et moins de retards 🙋🏻‍♀️🙋🏻‍♂️

Par ailleurs, si le taux d’absentéisme est une problématique sérieuse et récurrente dans une majorité d’entreprises, grâce au télétravail il pourrait se voir drastiquement réduit.

Résultat de recherche d'images pour "absentéisme"

Selon le Ministère de l’économie, des finances, de l’action et des comptes publics, le télétravail permettrait ainsi de réduire l’absentéisme de 20 % dans les entreprises et institutions qui y font appel.

Par la même occasion, les retards s’en trouvent réduits puisque les employés n’ont pas à se déplacer.

Et le risque d’accident sur les routes réduit aussi. 

Comme le dit Baptiste Broughton, cofondateur et directeur général de la plateforme Neo-Nomade:

“Quand le télétravail est bien pensé, c’est une vraie solution gagnant-gagnant, et un progrès pour la société: moins de gens sur les routes, donc moins de pollution et moins de risques d’accident.”

  • L’entreprise doit être ingénieuse et rigoureuse dans sa mise en oeuvre 🎼

Oui, au-delà du fait que le télétravail existe, il faut qu’il soit bien pensé, sinon il ne pourra pas fonctionner correctement.

Pour que le télétravail puisse être mené à bien : 

✅ Il faut tout d’abord bien choisir la personne (si il ou elle est d’accord bien évidemment) qui va devenir un télétravailleur.

Par exemple si un salarié n’a pas de bonnes relations avec son manager, la distance risque de créer encore plus de tensions entre les deux parties.

✅ La répartition entre temps de travail à domicile et temps de travail au bureau est très importante elle aussi. 

Résultat de recherche d'images pour "télétravail"

Le cas de Renault France peut être pris comme exemple : 

Maximilien Fleury, responsable des relations sociales, indiquait que le système mis en place au début manquait de souplesse. 

Il ajoutait : “Désormais on peut choisir une formule fixe ou variable, à raison de deux jours maximum par semaine, pris en journées pleines ou en demi-journées.”

Grâce à cette mesure, le groupe a eu de très bons retours de la part de ses 3 200 télétravailleurs.

3 200 ? 

Et oui vous avez bien lu !

Si le nombre de télétravailleurs chez Renault est élevé, c’est pour la simple et bonne raison qu’il est très facile de devenir télétravailleur. 

En effet dans certaines professions, les compétences requises afin d’organiser un télétravail sont relativement faciles et rapides à maîtriser : 

  • savoir rédiger et envoyer des mails, 
  • et savoir répondre au téléphone, 
  • ou savoir passer des appels. 

Au final, il n’y a rien de plus simple à mettre en place !

L’unique exigence :

valider un cahier des charges intégrant les mentions suivantes

  • Une définition claire de la mission
  • Les solutions préconisées
  • Le volume de travail estimé 
  • La durée prévue pour chaque phase
  • L’organisation (Moyens humains, outils et RH nécessaires, méthode de test, livraison et suivi)

Ah, j’oubliais le plus important !

Assurez-vous d’être bien équipé et de bénéficier des bons outils afin d’être parfaitement autonome, tout en restant en contact avec vos équipes, votre manager etc.

Je suis évidemment partial à ce sujet, car je vous conseille d’utiliser :

  • Slack pour les questions rapides – pour éviter les mails
  • et bien sûr LemonTalk pour les points en visio, les RDV clients et le CRM personnel ! 😁

Voilà voilà.

J’espère que l’article vous a plu et que vous y ave trouvé des réponses à certaines de vos questions.

Si ce n’est pas le cas ou si vous voulez échanger avec moi sur ce sujet n’hésitez à me contacter 😄 : noah@lemontalk.fr

Sur ce, bonne journée à tous,

Noah de LemonTalk🍋